::OBESITE-87::  Index du Forum
SAMEDI 22 JUIN 2019

PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
A 14HEURES
11 rue François Chénieux à LIMOGES/Entrée,rue Montmailler

ATTENTION Stationnement soit sur place soit place Winston Churchil

VIDE DRESSING au CONSEIL DEPARTEMENTAL A PARTIR DE 10H JUSQU'À 17h30

MARCHE EXCEPTIONNELLE DE 9H30 A 10H30. Circuit de 4,5 Kms ( Possibilité , pour ceux qui ne veulent pas faire les 4,5 Kms, de prendre un raccourci pour faire un trajet moitié moins long.) Rendez vous au niveau du restaurant « Le Bistrot des Quais » , 16 Rue du Port du Naveix, 87000 Limoges (stationnement facile) pour une marche en bord de Vienne ! Opéré(e) ou non, adhérent(e) ou non
::OBESITE-87::
Forum sur la chirurgie de l'obésité
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

maman maintenant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Parlez-nous un peu de votre mère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
klibou



Inscrit le: 20 Sep 2008
Messages: 1378
Localisation: Bosmie L'Aiguille

MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2008 9:57 pm    Sujet du message: maman maintenant Répondre en citant

Je me décide enfin à m'exprimer sur le sujet douloureux de ma mère. Nous avons été très proches, surtout quand j'étais ado et que je souffrais dans mon coeur et mon corps. Elle était ma meilleure amie et ma confidente. J'en étais fière et mes copines l'adoraient. Je pouvais tout lui dire et elle comprenait tout. Puis, j'ai rencontré celui qui allait devenir mon mari. Nous étions jeunes et elle ne comprenait pas que je soit si pressée de trouver celui qui allait me convenir pour toujours. Pour elle, je devais rencontrer du monde, profiter de la vie. Il faut dire qu'à cette période de ma vie, tout allait bien, j'avais perdu 35 kilos et les garçons me voyaient autrement que comme la meilleure copine, pour la première fois. Bref, les années ont passé, j'ai fini mes études, là-dessus, j'ai écouté ma mère, je me suis mariée, j'ai passé un concours et j'ai décroché le boulot de mes rêves d'enfant : prof d'Anglais. La réussite sociale, amoureuse mais sur le plan physique et émotionnel, la catastrophe. Ma mère, moins présente depuis que je suis mère à mon tour puis, le malheur : la maladie qui la frappe à 59 ans. Insuffisance respiratoire due au mélange asthme tabac pendant trop longtemps. Mais elle se bat, je l'admire et la soutient. Elle se débrouille quand même avec mon père à faire tourner sa maison sans rien demander. Puis, il y aura deux ans en janvier 2009, à l'âge de 63 ans, elle tombe dans le coma suite à un pneumocoque, manque perdre la vie et finit avec une trachéotomie qu'elle a encore aujourd'hui. Mais cette femme qui vit dans l'enveloppe physique de ma mère depuis ce jour tragique n'est plus vraiment ma mère. Elle n'a plus de mémoire à court terme, nous ne nous disputons plus. Elle ne semble plus avoir de volonté, sourit tout le temps, même sans raison. Bien sûr, je l'aime toujours, toujours plus mais je ne la connais plus et cela me fait peur. Son état de santé est préoccupant. Sa vie est une survie. Elle enchaîne les traitements antibiotiques car des germes reviennent sans arrêt. Elle vit sous oxygène 16 heures par jour, mon père la soigne, mais elle se bat et je l'admire encore. Je voudrais pourtant qu'elle ne souffre plus. Je me sens tellement impuissante, tout comme elle l'était quand j'étais plus jeune, face à mon obésité. Mais elle a essayé et j'essaierai pour elle. Je voudrais qu'avant de partir, elle puisse voir ma victoire contre les kilos, ce serait une preuve d'amour que je lui offrirais.

Désolée d'avoir été un peu longue mais j'ai eu envie d'écrire.

Dîtes à vos mères que vous les aimez tant qu'il est encore temps.

A plus.

Klibou.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
marion



Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 904
Localisation: limoges

MessagePosté le: Ven Oct 17, 2008 1:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

très touchant ton temoignage tu as u raison d'ecrire si cela te fais du bien.
je suis tout a fit d'accord avec ta derniere phrase.moi je le regretterais toujours
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Parlez-nous un peu de votre mère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com