::OBESITE-87::  Index du Forum
ATTENTION Stationnement soit sur place soit place Winston Churchil

SAMEDI 08 DECEMBRE 2018

PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
A 14HEURES
11 rue François Chénieux à LIMOGES / Entrée, rue Montmailler

VIDE DRESSING au CONSEIL DEPARTEMENTAL A PARTIR DE 11h15 JUSQU'À 17h
MARCHE EXCEPTIONNELLE DU 9 SEPTEMBRE A 9H00. Circuit de 4,5 Kms ( Possibilité, pour ceux qui ne veulent pas faire les 4,5 Kms, de prendre un raccourci pour faire un trajet moitié moins long.)
Rendez vous au niveau du restaurant « Le Bistrot des Quais » , 16 Rue du Port du Naveix, 87000 Limoges (stationnement facile) pour une marche en bord de Vienne ! Opéré(e) ou non, adhérent(e) ou non
::OBESITE-87::
Forum sur la chirurgie de l'obésité
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mes mini jeux olympiques a moi...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Prendre l'opération comme un grand rendez-vous de sport de haut-niveaux (jeux olympiques) et se préparer en conséquence
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kristina



Inscrit le: 01 Juil 2012
Messages: 788
Localisation: Voutezac; Corrèze

MessagePosté le: Ven Nov 16, 2012 9:48 pm    Sujet du message: Mes mini jeux olympiques a moi... Répondre en citant

Mes jeux a moi ont commencé vers le 15 juin 2012. Surtout au niveau psychologique. Car c'est la que j'ai apprit la connaissances des différentes opérations bariatriques, de leur complications (dieu sait, et le doc aussi qu'elles étaient graves pour la personne qui m'a parlé de ça!!!), des résultats, mais aussi du docteur Sodji. Après des heures de discutions je sentais en moi une joie immense, puis une peur tout aussi grande, mais aussi de la déception envers moi même de ne pas avoir réussi par moi même. Puis dans ma tête s'est installé le doute, c'est a dire que les jours pairs je voulais d'une opération et les jours impairs et bien je ne la désirais plus. Pendant 15 jours et 15 nuits je ne penser qu'à ça. Et puis vint cette première réunion ou là les explication, les témoignages m'ont aider a vraiment y voir plus clair... Des mon retour et seule de mon côté je me suis faite un tableau pour savoir si ma tête était pour ou contre d'en passer par là... Les pour ont gagner, mais la peur a resurgis aussi malheureusement et pendant plus d'un mois je regardais le téléphone sans oser le prendre pour appeler. J'étais comme tétanisée. Accepter mes échecs de régime et accepter que seule et bien c'était plus possible. Et puis et intervenu mon mari qui m'a mît le téléphone dans la main en me disant d'appeler de suite et d'arrêter de me battre avec moi même. Et le 2 août fut le déclenchement de l'avalanche, mais pas celle qui tue, mais celle qui est pleine d'émotions, de force et de croyance. Mais la peur restait encore présente a mes côtés. Le 25 août premier rdv, donc durant ces 23 jours qui m'ont séparé du coup de téléphone et bien je n'ai cessée de penser, réfléchir et puis je me suis dis que psychologiquement je me fatiguais à trop penser comme ça. Alors sur une table blanche de jardin, clavier en main et clopes au bec, je me suis prise pour un écrivain, mais du dimanche je précise. Je voyais tous les maux s'écrire en mots, et la je me suis prise une sacrée claque dans la figure car jamais au grand jamais je ne m'étais autant livrée même si ce n'était que pour moi même dans un premier temps. Car ces mots sont devenues par la suite ma lettre de motivation. J'en ai pleuré à dire vrai. Le maux accumulés depuis tant d'années commençaient a sortir enfin, et donc les voir en face et surtout les accepter. Et puis ce premier rdv arriva, non sans peur, car elle était toujours la, mais alors une sacrée détermination que jamais je n'aurais cru posséder... Mes mots sortaient facilement pourtant mon coeur battait bien trop vite (c'est ce que j'appelle le 1er effet Sodji)...moi qui suis très sensible et bien mes yeux sont restés secs tout comme ma bouche d'ailleurs. J'avais une soif comme si j'avais couru un 100m a la Ussein Bolt. Mais le calme et la sérénité de ce docteur apaise. Et puis le marathon des examens est lancé en 3 semaine tous sont bouclés. La première attente commence, celle des résultats...qui viennent plus vite que prévu. Puis un second rdv avec le doc qui confirme ce que je souhaitais, je suis opérable, un ouf de soulagement... Mais de courte durée car la patience de l'entente préalable avec la sécu et la dernière barrière a un refus... 15 jours (calendaire et non jours ouvrés) d'impatience, de stress, d'angoisse, de doute et toute sorte d'émotions assez négatives m'envahit l'esprit... Puis un nouveau ouf et un gros cette fois ci... Des le lendemain de l'accord, 3ème rdv, je suis dans une excitation indescriptible, toutes les émotions négatives se sont transformées en positives en deux trois temps mouvements, car une acceptation, une date d'opération et l'opération que l'on souhaite et bien je peux dire que dans ma tête tout s'est bousculé. Puis la retomber lente de ces émotions ont laissé place une maturité inconnue jusqu'à présent. La prise en charge de moi même de mon corps et surtout un début de ma tête. La je me dis "ma cocotte, si tu veux mettre toutes chances de réussite de ton côté et bien va falloir si mettre, surtout si il te reste que 2mois avant le jour j"
Voilà le côté physique de mes jeux et ce n'est qu'un début...
Inscription a rondisport19 qui m'apporte beaucoup: la joie de partager mes efforts avec une sacrée et belle bande de rieuse et de pipelette avec qui j'ai découvert que j'avais encore des abdos, des fessiers et autres muscles cachés sous ma graisse. Sans oublier de savoir aussi se mouiller pour ces efforts dans une piscine chauffée avec un animateur plus que génial et compétant... Et puis a commencer a faire bouger mes maxillaires... Mastiqué mastiqué mastiqué telle est la devise. Mais je l'admet non sans peine et sans écarts parfois irrationnels. Le dernier repas du condamné mais vite perdu avec des légumes, du sport et de la marche en forêt. Ce n'est pas facile tout les jours mais que je veux que mon cerveau suive mon estomac le jour j. Il me reste près de 4 semaine avant d'allumer ma flamme olympique le 17 décembre et je la laisserai allumée tant que je n'ai pas la plus belle récompense, la réussite...
Mon entraînement est en cours, tête, muscle et conseils... Tout est bon à prendre pour vivre sereinement ma cérémonie d'ouverture sans jamais laisser à celle de fermeture de prendre place.
C'était long pour vos yeux mais si bon pour ma tête et croyez moi je pèse mes mots...c'est le début de ma libération carcérale avec ce corps que je méprise tant...
Et comme dirait un certain chien " I'm so happy" Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
Taïtaï19
"Nous seuls détenons le pouvoir de construire notre bonheur"

[url=http://www.dietstat.fr/espace_public.php][/url
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Prendre l'opération comme un grand rendez-vous de sport de haut-niveaux (jeux olympiques) et se préparer en conséquence Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com